Premiers tours de roues de l'Ydra Seven et premières impressions

  • Publié le
  • Par Sebastien
  • 0
Premiers tours de roues de l'Ydra Seven et premières impressions

Mototrends a testé l'Ydra Seven. L'occasion de parler de la fameuse sécurité freins présente sur la plupart des scooters électriques.

La présentation d’un nouveau modèle est toujours un grand moment. L’Ydra Seven est un scooter électrique premium équivalent 125cc particulièrement performant. Il impressionne  tant par son autonomie (jusqu’à 170km), sa vitesse de pointe proche de 110 km/h et ses accélérations puissantes, que par sa garantie de 7 ans sur ses batteries CATL - unique sur le marché. Nous l’avons soumis pour test à Philippe Hunin, rédacteur en chef de l’excellent magazine Mototrends.

 

Retrouvez l’essai routier complet par ici.

 

Mais c’est quoi cette fameuse « sécurité freins » qui fait débat?

Comme tout 2 roues, Le Seven est équipé des dispositifs de sécurité propres à ce type de véhicule. Bouton coupe-circuit au guidon, coupe-circuit sur la béquille latérale (pour éviter de rouler avec la béquille déployée) et… coupe-circuit lors de l’activation des freins.

 

Mais pourquoi ?

 

Tout simplement pour éviter de freiner et accélérer en même temps. On peut facilement imaginer les conséquences de ceci. Usure prématurée des freins, moteur soumis à plus de contraintes, performances en retrait et autonomie réduite.

 

Oui mais…

 

Certaines habitudes – liées au thermique (montée en régime moteur, dosage de l’embrayage et des freins simultanément, inscrire ou corriger le véhicule dans une courbe tout en maintenant l’accélération) persistent. Cette sécurité freins peut éventuellement surprendre.

De même, lors d’un démarrage en forte côte, il est donc nécessaire de relâcher les freins pour pouvoir accélérer. Ceci peut demander un temps d’adaptation/synchronisation pour maitriser la manœuvre.

 

Il est bien sûr possible de débrancher cette sécurité en la déconnectant.

 

A noter, que pour la grande majorité des utilisateurs de scooters, cette sécurité n’est, à l’usage, que peu ou occasionnellement perceptible. Il est toutefois bon de le savoir.

Certains y verront même un avantage. Lors d’un démarrage au feu, par exemple, la poignée de gaz ouverte, le frein serré, il suffit de relâcher les freins et ça part, sans temps de latence.

Ce système, comme son nom l’indique, est avant tout une sécurité pouvant éviter les fausses manœuvres et préserver les composants de son véhicule.

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »